Grande barrière de corail

au

Région Queensland

Pays Australie

Latitude: -18.286100. Longitude: 147.699997

Histoire

En 1768, le navigateur anglais James Cook, partit pour son premier voyage dans le Pacifique à bord de l'Endeavour. A James Cook avait également été demandé de découvrir le continent austral, ou Terra Australis, qui selon les scientifiques devaient exister pour équilibrer la masse terrestre de l'hémisphère Nord. C'est ainsi, en naviguant en direction sud-ouest de Tahiti, que Cook découvrit la Nouvelle-Zélande, et il lui a fallu six mois pour dessiner sa carte. Poursuivant vers l'ouest, il arriva sur la côte sud-est de l'Australie et en Avril 1770, il atterrissait à Botany Bay, ainsi nommé par lui et le naturaliste Joseph Banks, son compagnon de voyage, à cause de la flore inhabituelle et fascinante présente sur ses côtes. Virant au nord, Cook naviguait près de la côte pour tracer soigneusement la carte, mais a fini dans les eaux peu profondes de la lagune qui sépare les récifs coralliens de la côte, de 16 à 160 km de distance. Malgré les précautions, le navire fit naufrage et dû être tiré au sec. Dans les deux mois qu'il a fallu pour le réparer, Cook avait beaucoup de temps pour étudier les merveilles de la Grande Barrière de Corail.

Après Cook, des générations d'explorateurs, des scientifiques et des touristes ont étudié la barrière et ses merveilles. Elle s'étend sur plus de 2000 km, parallèlement à la ligne de la côte nord-est de l'Australie, suivant les contours du plateau continental. Malgré son nom, elle est composé d'environ 3000 bancs et îlots individuelles de corail reliés les uns aux autres, chacun à un stade différent de développement et séparés par des canaux étroits. Dans certains endroits, comme au large du cap Melville, au nord, le récif est une étroite bande de corail, tandis que près de Cape Manifold, au sud, elle mesure 320 km de largeur.